Série Décolonisation

Bienvenue à la série d’événements en ligne sur le partage de connaissances du Réseau canadien pour les musiques nouvelles, à destination de la communauté de la musique et de la création sonore, sur le thème de la décolonisation. Ces six conversations traitent des inégalités et de l’oppression dans notre pratique, pour soutenir une culture plus généreuse et inclusive qui est profondément comprise au sein de nos communautés.

Les musiques nouvelles subissent une révision fondamentale de leurs pratiques, de leur histoire et de leur communauté. Jusqu’à récemment, les « musiques nouvelles » étaient considérées par ses praticiens comme une forme d’art non commercial dont les racines étaient ancrées dans la tradition de l’Europe occidentale — qui a également façonné la majorité de l’éducation et de la production musicale. Selon un modèle colonial et suprémaciste blanc du financement et des politiques culturelles, les « musiques nouvelles » se trouvaient valorisées et, par conséquent, profitaient ainsi des mêmes systèmes restrictifs et/ou criminalisants d’autres traditions de création et d’écoute.

En tant que communauté, nous devons nous désengager de l’exclusion, la suppression et la sous-estimation de la différence et établir des pratiques, des relations et des cadres respectueux. La décolonisation et le bouleversement structurel essentiel qu’elle nécessite au niveau personnel, communautaire et institutionnel présentent d’énormes défis, mais nous guident vers une production sonore plus équitable, représentative et significative. Soyez des nôtres !

__________________________

Le 14 janvier 2020 à 19h HNEOn ne peut pas jouer leur jeu, à leur façon
Commissaire : Remy Siu
Invités : Gabriel Dharmoo, Melody McKiver, Nancy Tam & Leslie Ting

ZoomFacebook

5 musiciens compositeurs avec des pratiques multidisciplinaires parlent de leurs expériences en liaison avec les structures plus larges des « musiques nouvelles » et ses priorités eurocentriques. Peut-on vraiment accomplir quelque chose sans réorganiser ou supprimer fondamentalement les processus, les matériaux et / ou les méthodes de distribution qui définissent actuellement les pratiques dominantes ? Pouvons-nous avancer sans affronter la possibilité que les « musiques nouvelles » et la « musique classique » dans sa pratique et sa pédagogie fassent plus de mal que de bien?

Découvrez tout le projet Decolonial Imaginings !

www.reseaumusiquesnouvelles.ca

__________________________

Le 11 février @ 19h HNE
Commissaire : Curtis Lefthand

Le 22 avril @ 19h HNE
Commissaire : Gabriel Dharmoo
Conversation francophone